Catégorie : Déferlante indécente

Envies et réticences

Elle se laissa légèrement emporter. De sa bouche, elle le couvrit de baisers. Ses mains prenaient possession de ce corps masculin, à la fois totalement étranger, mais aussi tellement familier, rassurant. Elle notait sous ses doigts les muscles, les veines, la chaleur, le grain de

Ecouter

La fin d’une quête

Elle les collectionnait. Toutes. Avec une patience infinie et un acharnement qui virait à l’obsession. Elle collectionnait les verges, comme d’autres collectionnent les Rolex. Et elle les exposait, juste pour le plaisir des yeux…

Ecouter

Dans leur lit

Comme prévu, elle finit par changer les draps, en mettant les draps souillés à la poubelle. Ensuite, elle prit longuement une douche, elle se fit belle: frous-frous et bas à dentelle sous une robe noire, très élégante. Pas de culotte. Rouge à lèvres, très rouge.

Ecouter

Jouir, elle en voulait encore

– « Offre-toi, donne-moi tout. » Rien qu’à ces mots, elle suintait de partout. Il pouvait lécher des perles de désir entre ses seins, puis descendre de sa langue vers son nombril, et quand il arrivait au bas-ventre, elle disait: – « Enfile-moi, laboure-moi, punis-moi ». Il riait alors

Ecouter

A la recherche du désir perdu…

Sans avoir eu le temps de la voir venir,  je suis renversée par la déferlante. Par une émotion. Un désir. Submergée par les souvenirs de ma vie de femme, aussi bien les tristes que les joyeux. Des souvenirs, tout en sanglots contenus.Tout en pudeur. Enfin…

Ecouter

Retourne la baiser, ta pouffe

Au fond, ce qu’elle voulait – si elle avait pu choisir – c’était bêtement le beurre (son mari) l’argent du beurre (en érection désirante pour elle) et le cul de la crémière (pris à 4 pattes, sans trop de philosophie autour). Quand on a partagé

Ecouter

La pince à linge

Des pinces, elle en avait plusieurs. D’abord, celles en bois, plus petites. Leur ressort était plus assoupli, mais elles serraient bien. Elle les utilisait à même les tétons. Leur contact était doux, il y avait un côté nature, naturel. Elle prenait son temps, avant de

Ecouter

Aleksandros

Il avait monté les escaliers en courant, jusqu’au 2e. Elle s’était jetée dans ses bras, quasi dans le couloir. La bouche pleine de baisers, l’attente en guise de préliminaires, il l’avait baisée là, debout, contre la porte d’entrée à peine refermée. Son jeans sur les

Ecouter

L’amant parfait

Elle prit son temps  pour embrasser, pour lécher, pour titiller du bout de la langue, pour papillonner dessus, en dessous, pour spiraler sa langue autour du membre raide… Et quand elle fut fin prête, elle mit toute sa malice gourmande autour de cette verge dressée,

Ecouter

L’attente

L’abstinence ne se laisse pas chasser si facilement. Surtout quand elle est devenue un état d’esprit. Une couche à part entière du cerveau. Re-faire l’amour, ce serait comme le buveur qui décide d’entrer dans un bar, et qui s’apprête à commander son premier verre debout,

Ecouter

Contenu hot

As-tu plus de 18 ans?